Home > News > Deceased Brothers > Br. Ballois

 

April 18 - 20 years of the
Canonization of Marcellin Champagnat


 


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Philippines: MAPAC

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

2019-04-17 - General House2019-04-16 - East Timor2019-04-16 - General House2019-04-16 - Belgium2019-04-16 - General House2019-04-15 - United States

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

21 April

Saint Anselm, Bishop and Doctor of the Church
1951: Br. Joche Albert was shot to death in Si-Chiang, China

Marist Calendar - April

Deceased Brothers

 
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2019 | 2018

Br. Auguste Ballois

 Date of Death: 29/12/2014
Place: France, Saint Genis Laval
Province: LHermitage
Age: 93FMS
Read the file sent by the Province


décédé le lundi 29 décembre 2014 dans la 93e année de son âge et la 76e année de sa profession religieuse.
Le Frère Provincial des Frères Maristes, les Frères de la Province de L’Hermitage, la communauté de Saint Genis Laval (69230) sa famille et ses amis, vous invitent à les rejoindre par la prière.
La messe de funérailles sera célébrée le samedi 03 janvier, à 10h00, à l’église paroissiale de Beaucamps-Ligny, suivie de l’inhumation au cimetière communal (caveau des Frères).

Qu’il repose dans la paix du Seigneur

Frère Auguste BALLOIS est né le 14 septembre 1922, à Linselles (Nord). Son père, Georges, était contremaître, et sa mère, Françoise Marie, ménagère. C’est en Belgique, à Pommeroeul,  qu’il va faire son Postulat, à partir de sept. 1937, puis son Noviciat (août 38 – août 39) et sa première profession religieuse. Il obtient les titres requis pour l’enseignement en 1938  et débute sa carrière à Péruwelz, puis à Santes avant d’être requis pour le S.T.O. (service de travail obligatoire)  en Allemagne, d’août 1943 à avril 1944. Revenu, malade de ces camps de travail, il fait un peu de surveillance à Beaucamps, puis va se soigner à Berck-Plage (Pas-de-Calais) et revient en convalescence à Beaucamps jusqu’en mai 1949. On lui confie alors la direction de l’école de Watten (1949-1953) puis de St Nicolas à Lille (1953-54). Sa santé fragile l‘oblige encore à des temps de repos, à Cassel, puis à Péruwelz (1954 et 1955). On lui confie cependant un service de surveillance à Pont-Ste-Maxence (Oise) en 1955-56, puis à Beaucamps (1956 -57). Il peut reprendre de l’enseignement à Halluin (1957-63) et à Beaucamps (1963 -69) ; de février à juillet 1969, il suit les exercices du second noviciat à St Paul-Trois-Châteaux. Ensuite, il a la responsabilité d’une maison d’accueil à Roncq ; et il s’implique dans un service d’accueil d’immigrés ; il poursuivra cette activité, soit à partir de Roncq, soit à partir de Lille, jusque vers 2008. Il se retire alors à la Communauté des Frères aînés de Beaucamps avant d’être reçu à l’EHPAD de St Genis-Laval, le 1er septembre 2010, où il s’est préparé paisiblement à la grande rencontre du Seigneur qui vient de l’accueillir dans sa Paix et dans sa Joie, en ce 29 décembre 2014.